Les origines de l’entreprise

La Tenuta Cocci Grifoni trouve son origine dans une petite exploitation agricole achetée par notre arrière-grand-père Vincenzo en 1933, lorsque lui et sa femme Rosa décidèrent de planter la première vigne à ‘Colle Messieri’, derrière la maison nuptiale. À sa mort, il laissa l’entreprise à son fils Domenico, le fils aîné d’une famille de 3 enfants. Domenico se maria avec une jeune fille qui s’appelait Maria, et en 1936, naquit notre père Guido, à Contrada Messieri di Ripatransone.

Au début nos grands-parents avaient plusieurs exploitations agricoles destinées principalement aux céréales, aux olives et aux vignes franches de pied, mariées aux arbres fruitiers. À cette époque-là on avait un potager, on élevait des bœufs et des petits cochons et on avait des poules pour les œufs et des lapins pour les jours de fête.

L’aventure de nos parents à la campagne commence quand notre grand-père n’est plus là.

Au début tout était un peu improvisé. Nous parlons du tout début des années 50, notre père étudiait au Lycée au Séminaire de Ripatransone, et à la mort de son papa il décida de quitter l’école et de rentrer à la maison pour rester avec sa mère veuve. Peu après, il épousa Diana, notre mère, et ensemble, ils se consacrèrent à la viticulture en anticipant une tendance qui allait se dessiner dans les années qui ont suivi où des avocats, des médecins et des praticiens quittèrent leur profession pour se consacrer à des entreprises vinicoles. La vie n’était pas facile dans les champs et en plus on devait nourrir aussi une partie de la famille d’origine avec les revenus de l’agriculture. Nos parents avaient plusieurs familles de métayers qui travaillaient dans les vignes et dans les champs et Guido, pour augmenter la productivité de l’entreprise, introduisit une série d’innovations en créant de meilleures conditions de vie pour les paysans et en améliorant en même temps l’agriculture et la vinification. À cette époque-là on travaillait de manière très différente par rapport à aujourd’hui : les cahiers des charges n’existaient pas comme maintenant et aussi la qualité du vin produit dans la région du Piceno n’était pas très élevée. Guido se concentra tout d’abord sur la recherche de moyens pour rendre plus généreuse la terre en utilisant des engrais organiques pour augmenter sa fertilité et de techniques de plantation visant à l’aménagement des vignes en suivant les courbes de niveau pour éviter l’érosion et le ruissellement du sol. En fait, le sol par sa nature est toujours très riche en substances minérales et il suffisait donc de créer les conditions optimales pour faire en sorte que ces substances soient disponibles à la racine de la plante.

Dans les années 60 Guido pensa d’investir encore dans la terre et il acheta de nouvelles propriétés qu’il destina à des vignobles. C’est en ces années que Marilena, la fille aînée, est née, en 1965 à Contrada Messieri, quand nos parents décidèrent d’entamer la production de vin de qualité. Quelques années plus tard, en 1970, est née Paola et au cours de la même année on met en bouteille le premier Rosso Piceno Superiore, millésime 1969. Aussi pour ce qui concerne la cave, la philosophie de notre père était à contrecourant par rapport aux tendances de l’époque.

….à suivre

Related Projects