D’authentiques vins de terroir

Notre Père Guido n’a jamais eu une approche ‘’chimique’’ à la viticulture et à l’œnologie, il n’a jamais voulu vraiment corriger à la cave le véritable résultat que la nature était en mesure d’offrir spontanément. Une nature généreuse aidée par un microclimat particulièrement favorable. À cette époque-là, à partir des années 70, nos parents utilisaient cependant les levures sélectionnées par l’industrie, alors qu’aujourd’hui Paola et moi, nous croyons que l’une des étapes fondamentales permettant de donner un style au vin est plutôt l’utilisation de levures autochtones. Mais ce n’est pas la seule. …….. C’est l’un des divers éléments qui, pris ensemble, permettent de créer d’authentiques vins de terroir comme nous aimons faire aujourd’hui en utilisant exclusivement les raisins de nos vignes. Ces vins ont un arrière-goût olfactif particulier, indicateur du niveau qualitatif des différents crus du Domaine et signe d’une identité qui peut être ramenée à un endroit précis : l’écosystème des calanques, non contaminé des bas Apennins italiens, baigné par la mer Adriatique, où notre entreprise a son siège et où nous vivons depuis toujours. Ce petit miracle peut se produire seulement où les vignes luttent pour produire des grappes en poussant en profondeur les racines pour atteindre la terre mère et où la biodiversité sauvage protège le cycle des raisins et où la tradition est si forte qu’elle impose le soin quotidien de la terre et une moindre intervention à la cave de telle sorte à ne pas compromettre le goût d’origine et en laissant que ce soit la nature et non pas la technologie qui définit le style du vin.

Nous, ici, nous avons la chance de nous trouver dans une zone particulièrement adaptée au Pecorino, qui est une variété qui nous apporte de nombreuses satisfactions car il peut donner naissance à des vins de grande amabilité, mais aussi de grand caractère, ce qui n’arrive pas avec d’autres blancs italiens. Ici, nous pouvons faire des vins “faciles’’ tout en étant complexes, ou des vins que l’on peut boire après 15 ou 20 ans. C’est une variété très ductile. Prenons l’exemple du Pecorino, car il peut être utile de comparer ce cépage à la viticulture du Piceno. Le projet du Pecorino doit sa naissance à notre père Guido Cocci Grifoni qui voulait faire un grand vin blanc d’un très haut niveau qualitatif, ici dans sa terre. Donc de faibles rendements, le plus grand soin des vignes, expression organoleptique maximale de terroir. Mais ce vin n’existait pas … Ce fut lui au début des années 80 qui se mit à la recherche, avec le sommelier Bugari, d’un ancien cépage autochtone pratiquement disparu, et puis retrouvé au pied des monts Apennins.

….à suivre

Related Projects