PECORINO

Domaine Tarà

Falerio Denominazione di Origine Controllata Pecorino

Examen visuel : belle robe jaune paille avec des reflets vert pâle d’une belle intensité et vivacité grâce aussi à un léger résidu d’anhydride carbonique qui s’estompe tout de suite. Bonne aussi la consistance.Au nez : le vin présente une bonne intensité olfactive avec des notes agrumées d’écorce de pamplemousse. Au deuxième nez il y a des notes d’herbes aromatiques et de fleurs blanches, de fruits blancs de pommes golden et de prunes. Notes minérales avec d’agréables senteurs d’amande.En bouche : l’entrée est agréable, intense et persistante avec la note de pseudo-chaleur bien prononcée, soutenue par des notes sapides et fraîches. La finale est suffisamment longue avec des senteurs de pommes et avec des notes minérales.

À servir de préférence à 8°

Première année de production : 1974

Raisins : 85% Pecorino, 15% Trebbiano Toscano

Type de sol : argileux – sablonneux avec orientation sud-ouest et une altitude allant de 200 à 250 mètres au-dessus du niveau de la mer

Système d’exploitation : en espalier, guyot double

Rendement par hectare : 11 tonnes

Soins apportés au cours de la préparation : vendange manuelle à partir de la deuxième décade du mois de septembre. Vinification en blanc, thermo-régulée à 16°C

Affinage : en cuves d’acier inoxydable pendant au moins 3 mois, ensuite mise en bouteilles

Les Domaines abritent les vignobles plus jeunes appartenant à notre famille et se trouvent au sein d’un territoire naturel d’une immense valeur, qui traverse les bourgs médiévaux de Ripatransone, Grottammare et Cossignano et qui ensuite descend de nouveau dans la vallée de la rivière Tronto, dans le sud de la région des Marches. Cette partie de territoire comprend de vastes zones boisées pour la conservation des habitats naturels et des paysages à couper le souffle comme les profonds fossés des candides canyons calcaires, qui serpentent sur une étendue de 30 km jusqu’au torrent Fiobbo. Le microclimat typique des ‘’calanques’’ fait en sorte que leurs habitats soient des lieux idéaux pour la viticulture grâce aux intenses amplitudes thermiques jour/nuit, au naturel abri contre les vents froids de Tramontana offert par les falaises et à la grande disponibilité d’eaux de pluie qui sont collectées au fond de la vallée selon le cycle de vie naturel des eaux. L’écosystème complexe créé par cette géographie unique en son genre abrite un large éventail d’espèces animales et végétales typiques de la région méditerranéenne, ce qui représente, aujourd’hui, un patrimoine authentique de biodiversité autochtone.